Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne modifiez pas les paramètres de votre navigateur, vous acceptez tacitement l'utilisation des cookies. En savoir plus

J'ai compris

Le Home Budoka utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur, mais aussi pour réaliser des statistiques.

Pour en savoir plus :

http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

header2-with-mask.jpg header4-with-mask.jpg header5-with-mask.jpg header6-with-mask.jpg header1-with-mask.jpg header3-with-mask.jpg

Le cas de Tanto Happo est un peu particulier car ce Kata, démontrant à l'origine les différentes coupes au tanto (couteau) a évolué au cours de l'histoire du Yoseikan Budo en donnant naissance à trois formes distinctes mais complémentaires :

Pour connaitre la version académique et officielle du kata, reportez-vous au DVD Kata n°1 distribué par l'école Mochizuki

Yoseikan Happo

Yoseikan Happo est le kata de base du Yoseikan Budo.

Dans Yoseikan Happo, on ne s'attache pas à la technique mais aux principes de génération de force, et en particulier l'utilisation de l'ondulation.

Ce Kata est tellement fondamental, qu'on ne peut s'empêcher d'en retrouver des "bouts" dans les autres Kata. Assez souvent, en travaillant les autres Kata, on se dit "ah mais je connais ça, on le fait dans Yoseikan Happo !".

Ce Kata est au programme du passage de 1° dan et doit être effectué avec une ondulation de grande amplitude.

C'est un Kata que je trouve extrêmement plaisant à travailler, qui transmet de bonnes sensations et qui peut facilement se pratiquer de façon "tranquille" en amplifiant au maximum les mouvements pour se relaxer après le cours.

Ci-dessous Yoseikan Happo, pratiqué il y a quelques années par Mario Ambrosini qui fût en son temps Directeur Technique de la World Yoseikan Federation. Même s'il a quitté la fédération, il est toujours considéré par de nombreux pratiquants comme une véritable référence technique.

Yoseikan Happo par Mario Ambrosini Yoseikan Happo par Mario Ambrosini

Une autre version de Yoseikan Happo par Izzel Barbosa (4° dan)

Version décontractée par Gilles Chevrier (5° dan) :

Yoseikan Happo, Gilles chevrier Yoseikan Happo, Gilles chevrier  

Ni Tanto Happo

Pour faire simple, c'est Yoseikan Happo avec un Tanto dans chaque main.

Ce Kata est au programme du 2° dan et doit s'effectuer avec une ondulation de moyenne amplitude.

Ni Tanto Happo, présenté d'un côté au ralenti par Gilles Chevrier Ni Tanto Happo, présenté d'un côté au ralenti par Gilles Chevrier .

Tanto Happo

Tanto HappoToujours sur la même forme, on travaille cette fois avec un Tanto et une main libre qui servira à se protéger, parer, frapper, agripper...

Ce Kata est au programme du 3° dan et doit idéalement s'effectuer en vibration, car cette fois on quitte le monde de l'ondulation on et entre dans la cours des grands !

Une fois de plus, c'est Gilles Chevrier qui illustre le kata :

Tanto Happo par Gilles Chevrier Tanto Happo par Gilles Chevrier

Notez l'absence du premier pas par rapport aux deux formes précédentes ! Les mouvements de hanche en sont inversés, en conséquence les mouvements sont beaucoup plus court dans Tanto Happo et la même jambe reste devant du début à la fin de la séquence.

De Tanto Happo à Yoseikan Happo (Laurent Steenis)

Il existait un article très intéressant sur le blog de Laurent Steenis, mais il n'a pas survécu aux aléas du net. J'ai heureusement réussi à retrouver une version du texte que je reproduis ici.

De Tanto happo à Yoseikan happo en passant par Ni tanto happo...

Au départ il y avait un kata assez basique (venant de l'école de Minoru Mochizuki) que maître Mochizuki a fait évoluer.


La première forme (toujours appelée aujourd’hui Tanto happo) nous propose l’étude de la tenue du tanto et des différentes formes de coupes. Intéressant car les quatres premières coupes illustraient les formes de la main avant du sabre et éduquent magnifiquement celle-ci au travail qui l’attend. Les quatres suivantes correspondent à la gymnique de la main arrière du sabre.
 
La seconde forme plus évoluée « Ni tanto happo » fait intervenir un second couteau dans la main arrière, jusque-là apparemment inutile. Il en résulte un surprenant travail de "gyaku te" qui engendre les prémices d’un mouvement de hanche, d’un mouvement ondulatoire. Ici, la première coupe entraîne la seconde et les épaules ainsi que les hanches se lancent et se tirent entre elles, créant un mouvement de rotation.
La troisième forme, la plus épurée, sans armes aujourd’hui: « Yoseikan Happo ».

Il est vraiment difficile, aujourd'hui, pour les débutants de saisir le sens et la pragmatique des enchaînements de ce kata sans connaître l'histoire de son évolution.

Si aujourd’hui, autant que les autres experts, je suis convaincu que ce dernier "Yoseikan happo" est le plus riche et le plus important à maîtriser, je continue à insister sur le fait que tous nous sommes passés par ces mêmes étapes avant d’en arriver à cette conclusion :
 
Tanto happo puis Ni Tanto happo et enfin Yoseikan Happo.

Je préconise donc toujours de refaire passer les pratiquant par ces katas dans cet ordre afin de comprendre et d’atteindre dans le même ordre les stades de compréhension, même si la maîtrise de ces katas se fait dans l’autre sens et que effectivement c’est Yoseikan happo qu’il faut maîtriser pour premier Dan.

Logique :

  • Yoseikan Happo travail de l’ondulation/ Yang (In) Shodan.
  • Ni Tanto Happo travail de l’onde plus courte/ Ying (Yo) Nidan.
  • Tanto Happo travail de la vibration Sandan
Mentalement :
  • Comprendre (et non maîtriser) Tanto happo est plus facile pour les débutants.
  • Comprendre Ni tanto happo pour les initiés.
  • Yoseikan Happo pour les gradés.

En bref, je préconise le travail de :

  • Tanto happo (basique) de 9 à 7ème kyu,
  • Ni tanto happo de 6 à 4ème kyu,
  • Yoseikan happo de 3 à 1er kyu en vue du 1er Dan.

Pour aller plus loin (drills, travail libre...)

Pour pousser plus loin l'étude de ce magnifique triptyque (Tanto Happo, Ni Tanto Happo, Yoseikan Happo), je vous recommande chaudement ces deux vidéos de Jean François Demoulin (5°dan) :

Couteau Yoseikan Budo - du Kata au combat libre par JF DEMOULIN(1/2) Couteau Yoseikan Budo - du Kata au combat libre par JF DEMOULIN(1/2) Couteau Yoseikan Budo (suite) - du Kata au combat libre par JF DEMOULIN(2/2) Couteau Yoseikan Budo (suite) - du Kata au combat libre par JF DEMOULIN(2/2)

Ainsi qu'une série d'éducatifs et de pistes de travail sur Yoseikan Happo proposés par Laurent Steenis :

Educatifs sur Yoseikan Happo Educatifs sur Yoseikan Happo Travail autour de Yoseikan Happo Travail autour de Yoseikan Happo

DVD

Retrouvez Yoseikan Happo sur le DVD Kata n°1 officiel de l'école mochizuki.

 

Ajouter un Commentaire

Les commentaires ne respectant pas l'esprit du Budo ne seront pas publiés.

Jita yuwa kyoei


Code de sécurité
Rafraîchir

Liens