Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne modifiez pas les paramètres de votre navigateur, vous acceptez tacitement l'utilisation des cookies. En savoir plus

J'ai compris

Le Home Budoka utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur, mais aussi pour réaliser des statistiques.

Pour en savoir plus :

http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

header4-with-mask.jpg header3-with-mask.jpg header1-with-mask.jpg header2-with-mask.jpg header5-with-mask.jpg header6-with-mask.jpg

Yoseikan Traditionnel

Pour des raisons de lisibilité le Yoseikan Budo est souvent scindé entre aspect sportif et aspect traditionnel. Je m'attarde ici sur l'aspect traditionnel.

Pour schématiser celui-ci regroupe le Goshin-Jutsu (techniques de défense), les kata, les armes du Kobudo, le Iai do (art de dégainer le sabre), et pour les plus chanceux le Ba-Jutsu, l'équitation martiale ! Malheureusement, très peu de clubs sont suffisamment riches et équipés pour entretenir des chevaux... en tout cas, à Dijon, nous n'avons pas cette chance.  frown

Paradoxalement, et bien que le Yoseikan Budo insiste sur l'aspect globale du combat, pour des raisons de visibilité et pédagogiques, on distingue souvent plusieurs approches du Yoseikan Budo.

Yoseikan Aiki

Il s'agit, au départ, ni plu ni moins que de l'Aiki-Jutsu qu'enseignait Minoru Mochizuki dans son Dojo. Hiroo l'a donc intégré à son art et l'a fait évolué en concordance avec les principes fondamentaux du Yoseikan Budo.

On retrouve dans le Yoseikan Aiki, toutes les techniques de clés, projections et immobilisation.

Démonstration de Yoseikan Aiki (la première minute), même si pour le coup, je trouve la forme de corps plus "Aikibudo" que "Yoseikan Aiki".

Yoseikan Karate

Ce qu'on appelle Yoseikan Karate regroupe le travail des Kata et leurs bunkai (applications contre un ou plusieurs adversaires).
Le travail des bunkai est très intéressant dans l'optique de travail du Yoseikan Budo, puisqu'il s'agit, à partir d'un mouvement de base du Kata, d'imaginer des applications possibles à toutes les distances de travail. Par exemple, ce qui semble être au départ un simple blocage suivi d'un frappe, devient, en gardant la même forme de corps, une luxation, une projection, un enchainement avec une ou deux arme(s)...

Voici un exemple de Bunkai du premier enchainement d'Happoken Yodan sur plusieurs adversaires, par Laurent Steenis.

Yoseikan Kenjutsu

Il s'agit du travail des armes. Du plus court au plus long : Tanto, Tonfa, Saï, Nunchaku, Sabres, , , Naginata, Yari...

Deux vidéos de démonstration de Yoseikan Kenjustsu :

Yoseikan Kenjutsu 1

Yoseikan Kenjutsu 2

A noter que le Kenjutsu se travaille aussi sous forme sportive à l'aide des armes en mousse. Parce qu'au Yoseikan Budo, on est aussi de grands enfants. wink

Yoseikan Iaido

Le Iaido est l'art de dégainer le sabre. Autrement dit, le but ultime du Iaido est qu'il n'y ai pas même de combat. On dégaine, on coupe et c'est fini.

 

 Hiroo Mochizuki démontre le Iaido (2010)

Yoseikan Bajustsu

N'ayant jamais pratiqué ni de près ni de loin cette partie du Yoseikan, je vous cite tel quel le site officiel :

A l’époque des samouraïs, la cavalerie, réservée à l’élite et la noblesse, avait une importance prépondérante au sein des armées. C’est cette tradition que le Maître Hiroo MOCHIZUKI a voulu développer sous une forme sportive ouverte à tous :

Le Yoseikan Bajutsu permet de pratiquer le tir à l’arc, le lancé de javelot, le naguinata et le bâton mousse. Outre la maîtrise du maniement de ces différentes armes, il nécessite une certaine forme de complicité entre le pratiquant et le cheval. En développant l’harmonie et l’échange avec le cheval, cette forme de pratique favorise aussi la maîtrise de l’équitation. 

Yoseikan Budo">Site officiel du Yoseikan Budo

Démonstration de Bajutsu

 Bien sûr, tout ceci n'est qu'une liste non exhaustive de ce que l'on pratique. Maître Mochizuki conseille souvent aux pratiquants d'aller voir ce qui se fait ailleurs, pour enrichir sa pratique et celle du Yoseikan Budo en général.

Toute technique est utilisable, à partir du moment où elle respecte les principes du Yoseikan Budo. Le Yoseikan Budo ne peut donc pas être défini comme un catalogue de techniques car celui-ci est en perpétuelle expansion !

Et encore, là, je n'ai parlé que de la partie traditionnelle !

Donc si vous aimez les arts-martiaux, mais que ce qui vous retourne les tripes c'est le combat, le vrai, celui où l'on sue, où l'on donne des gnons (et où on en prend aussi), je vous invite à consulter l'article sur le Yoseikan Budo sportif.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires ne respectant pas l'esprit du Budo ne seront pas publiés.

Jita yuwa kyoei


Code de sécurité
Rafraîchir

Liens